AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ce n'est que l'oeuvre du hasard. [PV: Lindsay]

Aller en bas 
AuteurMessage
Ochida Daisuke
† We are... †

† We are... †
avatar

Avertissements :
0 / 30 / 3

Messages : 125
Points : 156
Age : 24

Localisation : ...
Emploi/Loisir : ...
Humeur : ...

Feuille de personnage
Points de vie:
11/11  (11/11)
Niveau:
3/16  (3/16)
Expériences:
4/20  (4/20)

MessageSujet: Ce n'est que l'oeuvre du hasard. [PV: Lindsay]   Jeu 28 Avr - 19:56

Par l'oeuvre du grand hasard, le Chain se promenait dans le marché, sans vraiment être à la recherche de quoi que ce soit. Balançant son regard à droite et à gauche par pure action de visite non organisée, il se laissa dominer par toutes ces belles choses qui se montraient à lui. Il avait une petite faim mais vraiment aucun sous pour se permettre de payer. Il utilisa son talent d'invisibilité pour voler deux ou trois pommes. Comme à sa grande habitude. S'asseyant par terre, il commença à manger la 1ère pomme. Elle n'était pas mauvaise du tout, il pourrais presque dire que c'est de la qualité. Il entama la 2ème pomme puis un petit garçon s'approcha de lui. Ce dernier lui demanda sa 3ème pomme, Ochida hésita mais voyant qu'il ne semblait pas bien méchant et il semblait à peu près perdu, il la lui tendit timidement. Ce dernier fit un sourire de mille feux. Comme si l'assassin venait de lui offrir un diamant. Il le regarda surpris avec de grand yeux, l'enfant partit d'aussi vite en sautillant comme un lapin vers ses parents. Il fut confus. Il se releva d'un coup et se redirigea vers le centre du marché, il fut bousculé par pas mal de monde dans la foule. Il était horriblement gêné par tout ce monde qui l'entourait. En espérant que personne ne se tranche sur ses bottes... Il continua d'avancer jusqu'à trouver un endroit tranquille, avec... Un banc. Et c'est tout. Il semblerait désert, mais il n'était pas du genre à s'asseoir sur un banc, il alla un peu plus loin jusqu'à trouver l'endroit parfait pour lui. Isolé, avec un mur pour s'appuyer. Il s'assit contre ce mur, regardant encore toute cette foule sur le marché. Pourquoi tant de monde regorgeait d'un si petit endroit ? C'était plutôt étonnant. Il n'avait jamais eu à faire à une telle population concentrée au même endroit. Il se releva d'un coup et avança vers ailleurs. En se frottant l'oeil il avança et fit tomber quelqu'un sans s'en rendre compte. Il regarda la personne.




Revenir en haut Aller en bas
Lindsay K. Reignar
« I am... »

« I am... »
avatar

Avertissements :
0 / 30 / 3

Messages : 95
Points : 103

Feuille de personnage
Points de vie:
10/10  (10/10)
Niveau:
2/15  (2/15)
Expériences:
0/20  (0/20)

MessageSujet: Re: Ce n'est que l'oeuvre du hasard. [PV: Lindsay]   Jeu 28 Avr - 20:13

Le soleil frappait très fort et Lindsay hésitait à sortir, mais finit par prendre de quoi de payer de la nourriture et sorti. Dehors il n'y avait pas un seul nuage et en sortant de chez elle elle marcha en direction du marché. Elle marcha un petit moment sous le soleil, car celle-ci préfère la marche aux transports tout simplement. Elle marcha donc, l'oiseau du matin volait, c'est comme cela qu'elle appelait un oiseau quand elle le voyait et elle fait cela depuis qu'elle est toute petite. Elle arriva enfin au marché.

La jeune fille mourrait de chaud et se demandait comment autant de personnes pouvaient être dehors avec une chaleur pareille. Elle fit deux ou trois petites courses sans véritables importances, car la petite fille avait comme -mauvaise habitude- de toujours finir l'argent qu'elle avait sur elle et le vieux fermier lui reprochait beaucoup ce défaut, il disait qu'être dépensière comme elle pouvait ruiner une personne avec un bon budget mais elle ignorait toujours ce genres de remarques.

Après avoir fait ces courses, elle se chercha un coin où savoir, mais elle vit ... trois pommes volées. Elle n'en croyait pas ses yeux et se dit que c'était une hallucination à cause de la chaleur. Elle cligna des yeux et se les frotta puis elle ne vit plus rien, comme si les pommes s'étaient envolées. Elle resta donc étonnée et cela gênait beaucoup les personnes du marché : il y avait des enfants qui jouaient au ballon, des femmes avec leur petit marché en se baladant et des hommes en compagnie de jolie femmes bien riches ou sinon le reste des hommes étaient des vendeurs sans véritables importances qui vendaient de la nourriture pour nourrir leur foyer. Elle se fit bousculer à plusieurs reprises et recommença à marcher pour ne pas rester au milieu de la route et pour éviter de se battre à cause d'une raison sans doute stupide.

Elle commença à en avoir marre de voir autant de foule, c'était trop pour elle et la contractante commença même à regretter sa venu au marché. Elle visita le marché et arriva dans un petit coin sauf que celle-ci n'avait pas encore vu ces endroits de la ville et commença à regarder. En vérité il n'y avait rien à observer à part un mur et un banc. Elle s'arrêta et posa ces sacs sur le banc. Elle s'y assit aussi pour se reposer, la marche devenait fatiguante à force ! Elle souffla et ferma les yeux pour en profiter. Quelques minutes plus tard, elle les rouvrit et vit une ombre.

Elle se releva oubliant ces sacs, de toute façon il n'y avait rien de vraiment important dedans, elle se demandait même pourquoi elle les avait achetés. Elle marcha donc silencieusement en direction de cette ombre et ... se retrouva par terre. Elle leva la tête et vit un homme, un inconnu à ses yeux. Elle ne dit rien et se releva. Elle retira la poussière de ces vêtements et observa l'homme dans les yeux.

"Je ne vous ai jamais vus ici, qui êtes-vous ?"

Elle l'observa en détail et elle trouva deux petites ressemblances : la couleur des cheveux et des yeux. Elle ne jugea pas son côté vestimentaire, cela n'était pas le genre de Lindsay de dire "Ces chaussures sont moches, berk !". D'ailleurs elle n'avait jamais jugé un homme ou une femme à son apparence, c'était le vieux qui lui avait apprit cela et il avait raison. L'homme l'observait, la fixait et elle ne dit rien, en vérité elle attendait sa réponse. Il n'était pas dans l'obligation de répondre et s'il ne répondait pas Lindsay s'en irait, car aujourd'hui elle n'avait pas envie de se prendre la tête avec une connaissance ou même avec un simple inconnu qu'elle venait de rencontrer.

"Je m'appelle Lindsay."

Elle n'avait pas envie qu'il y ai du vide dans la conversation, car la petite Lindsay adore les rencontres, maintenant le reste de la conversation allait sans doute arriver, enfin elle l'espérait. Et puis la moindre des choses, quand on rencontre un inconnu est de se présenter et puis Lindsay avait prit l'habitude de faire cela, vu qu'elle ne connaissait personne encore.
Revenir en haut Aller en bas
Ochida Daisuke
† We are... †

† We are... †
avatar

Avertissements :
0 / 30 / 3

Messages : 125
Points : 156
Age : 24

Localisation : ...
Emploi/Loisir : ...
Humeur : ...

Feuille de personnage
Points de vie:
11/11  (11/11)
Niveau:
3/16  (3/16)
Expériences:
4/20  (4/20)

MessageSujet: Re: Ce n'est que l'oeuvre du hasard. [PV: Lindsay]   Ven 29 Avr - 16:48

L'assassin regarda la fille qu'il venait de faire tomber. Il se sentait con de l'avoir fait tomber par non-attention de sa part, où pouvait-il bien être dans sa tête pour ne pas avoir fait attention à ce genre de chose ? Décidément... Il remarqua qu'ils avaient deux points communs tout à fait visibles... Voir trop visibles. Tout deux confondus avaient cheveux blancs et yeux rouges. Albinos ? Certainement pas. En tout cas elle n'en avait pas les traits, mais sait-on jamais.

Elle commença dès lors à le questionner sur son identité. Ochida ne répondit pas, comme à sa grande habitude. La terrible envie de détester la parole à un tel point lui était venue depuis maintenant bien des années. C'était plutôt... Lourd. Et..... Non, lourd, c'est tout. Peut-être allait-elle penser qu'il était muet comme tant d'autres, ou alors allait-elle faire comme n'importe qui qui lui adressa la parole, lui cracher moralement au visage et partir en le pensant stupide. Ce n'est pas de la timidité pour une fois, même si le fait d'être en face d'une élégante demoiselle le fit à son habitude rougir comme une tomate, son masque cachait assez bien la majorité de sa couleur, même si elle restait tout de même vraiment très visible.

Elle ne paraissait suspecte en aucun cas, mais il sentait comme un sentiment de familiarité par rapport à quelque chose qu'il ignorait totalement. Oui, comme si cette dernière était.... Non pas inhumaine, mais un peu rapprochée de ce mot, ainsi que de sa définition.

Il trouvait le fait de se présenter tout à fait inutile.. Pour l'instant. Mais elle venait de le faire à son tour, par politesse. Oui, apparemment c'est poli de se présenter, je ne voit pas en quoi mais autant écouter les rumeurs d'autrui sur lesquelles la politesse d'être n'est que semblable à donner un nom et prénom, même si elle n'a donné que son prénom. Pour l'instant, le Chain ne répondit pas à l'instant même. Elle allait certainement prendre ça comme une impolitesse de sa part et allait sans doute penser qu'il n'était qu'un idiot, mais bon, il est habitué maintenant, ce n'est plus du tout surprenant.

Elle semblait ne pas vouloir de vide dans cette "conversation" mais bon. D'après le caractère d'Ochida si bien réputé pour son silence rallongé, elle allait y avoir droit, enfin pour l'instant. Il retrouva un vieux médaillon dans sa poche, et le lui montra, pour au moins qu'elle connaisse son nom et prénom. Un vieux médaillon d'enfance qui lui fut offert par ses..... Non, ce n'était pas des parents, c'était des cons. Mais il n'eut pas le choix lors de sa jeunesse, il a fallu qu'il vive avec. Il y avait marqué "Ochida Daisuke" dessus, avec une photo de son enfance qu'il avait soigneusement pris le temps de cacher de son doigt pour ne pas lui montrer. D'ailleurs, en moins de deux secondes, il arracha la photo et n'en fit qu'une purée de papiers, s'envolant à présent.

Il lui fit une révérence pour s'excuser de l'avoir fait tomber, même si il garda ce regard froid envers la personne. Il la regarda droit dans les yeux et ne cherche pas à regarder son apparence vestimentaire. Il n'est pas du genre à juger sur ce genre de chose.




Revenir en haut Aller en bas
Lindsay K. Reignar
« I am... »

« I am... »
avatar

Avertissements :
0 / 30 / 3

Messages : 95
Points : 103

Feuille de personnage
Points de vie:
10/10  (10/10)
Niveau:
2/15  (2/15)
Expériences:
0/20  (0/20)

MessageSujet: Re: Ce n'est que l'oeuvre du hasard. [PV: Lindsay]   Lun 2 Mai - 17:30

Ils étaient debout, l'un en face de l'autre à ne rien faire. Le garçon voulait rester muet, ou était-il sourd ? C'était les questions que se posait Lindsay. Celui-ci ne répondait pas. Il ne le voulait peut-être pas ? C'est vrai, il avait le droit de ne rien vouloir dire à une simple inconnu rencontré dans le marché dont il ne sait rien, surtout qu'il ne sait pas que cette fille est membre de Pandora. Le jeu de la statue cessa enfin, car il bougea. Il chercha quelque chose dans ces poches puis finit enfin par trouver son bien : un médaillon. Il tendit le bijou à la demoiselle, mais il cacha quelque chose. Il cacha une photo qu'il mit en miette. Les bouts de papiers volèrent pour enfin disparaitre.
Elle laissa tomber la photo et se concentra sur l'écriture, il y avait écrit "Ochida Daisuke". Elle aimait bien le prénom. Au moins sa réaction lui prouva qu'il n'était pas sourd. Maintenant elle devait le faire parler, mais cette tâche n'était pas une fine affaire, elle savait qu'elle s'attaquait à gros avec lui. Elle était motivée à le faire, il fallait seulement savoir jouer avec les mots ...

Elle prit une grande respiration : signe qu'elle avait chaud. À force de faire la statue elle commençait à avoir mal aux jambes alors elle recula d'un pas. Quand elle fit ceci, il lui fit une révérence, sans doute pour s'excuser. Comme elle n'avait pas l'habitude de ce genre de choses, elle sourit en rougissant légèrement, mais cela n'était pas très visible, sauf si on regarde de près. Elle reprit un peu de son sérieux (Lindsay n'arrive presque jamais à être sérieuse, malheureusement pour elle). Elle finit par garder son sourire, ses rougeurs partirent lentement pour enfin disparaître.

"Mais dis-moi, que fais un chain seul dans un marché aussi grand ? "

Maintenant c'était à lui de voir s'il était assez intelligent pour voir que Lindsay jouait un peu avec lui. Son petit jeu ne passait pas inaperçu, mais il pouvait aussi jouer avec elle, enfin c'était comme ça que disait Lindsay dans ce genre de situation. Elle conservait son sourire, à ce moment on aurait pu la prendre pour "la poupée tout sourire".
Remarque cela n'était pas étonnant de savoir que Daisuke était un chain. C'était simple à voir, en un seul coup d'oeil la contractante l'avait deviné. C'était plutôt simple, son côté vestimentaire disait tout. C'est rare de voir une personne porter une armure ou encore des bottes tranchantes en pleins marchés sachant que les bottes peuvent blesser une personne innocente et après il aurait des problèmes, c'est sûr.

"As-tu un contractant au moins pour pouvoir faire une petite balade ici et volé trois pommes ? "


Voler trois pommes sans payer surtout en étant invisible : c'était une attitude de chain. Tout à l'heure elle avait prit cela pour une "illusion" à cause de la chaleur, mais en vérité c'était seulement Daisuke invisible qui piquait des pommes, car il n'avait sans doute pas de quoi les payer. Et puis s'il avait un contractant, celui-ci lui aurait acheté, sauf s'il déteste son chain et sur ce côté Lindsay ne savait encore rien mais, elle n'allait pas tardé à le savoir, elle en était sûre. Il fallait seulement attendre ... Sauf que celle-ci n'était pas très patiente, elle avait ses propres limites et il ne fallait pas faire trop attendre Lindsay, car même si elle peut paraître gentille et douce, en vérité celle-ci n'est pas très patiente, dommage pour les interlocuteurs et les connaissances. Donc elle attendit donc des réponses, si le silence n'allait pas se rompre, la contractante ne saurait que faire avec lui et cela pour de bon. Pour montrer qu'elle attendait et qu'elle n'était pas vraiment patiente, elle croisa les bras et attendit une réaction de sa part.
Revenir en haut Aller en bas
Ochida Daisuke
† We are... †

† We are... †
avatar

Avertissements :
0 / 30 / 3

Messages : 125
Points : 156
Age : 24

Localisation : ...
Emploi/Loisir : ...
Humeur : ...

Feuille de personnage
Points de vie:
11/11  (11/11)
Niveau:
3/16  (3/16)
Expériences:
4/20  (4/20)

MessageSujet: Re: Ce n'est que l'oeuvre du hasard. [PV: Lindsay]   Mer 4 Mai - 11:25

Apparemment il ne fut pas au bout de ses surprises en cette ville. Quand elle lui annonça ouvertement qu'elle savait qu'il était un chain, il fut terriblement surpris. Comment pouvait-elle savoir une telle chose rien que par l'oeuvre d'un simple regard ? Peut-être l'avait-elle vu à l'action au marché. Elle devait se douter de quelque chose c'est certain, mais alors serais-ce elle même une chain ou autre... Telle est la question. Ce dernier ne semblait pas motivé pour lui parler, bien trop de mystère se dissimulaient derrière elle. Il ne voulut pas annoncer quoi que ce soit par la suite avant d'être d'avantage sûr qu'il puisse s'exprimer "librement" envers elle. Enfin, s'exprimer chez l'assassin est un grand mot.... Il ne décroche presque jamais un seul mot. Il se questionnait encore sur l'identité de cette mystérieuse Lindsay. Il remarqua lorsqu'il lui fit la révérence, le pas de recul qu'elle pris. Mais aussi le fait qu'elle sourit et rougit légèrement, rien n'échappait aux yeux du chain. On aurais presque dit qu'il venait d'analyser ses gestes par l'acte du regard. Il se remis ensuite sur ses gardes. Il ne connaissait rien d'elle, à part son prénom. Qui pourrais peut-être ne pas l'être. (Profond ça.)


* Je devrais être plus méfiant. Elle ne m'inspire aucune confiance, malgré qu'elle ai un air... Gentil. *



Elle semblait amusée. Comme si pour elle ce n'était qu'un jeu. Cette attitude mystérieuse se rajoute à la liste de choses bizarres d'Ochida envers elle. Quelque chose le tracassait vraiment. Elle ne semblait pas vraiment sérieuse dans ses propos, il ne levait aucun doute à ce propos, elle s'amusait avec lui. Il était plutôt gêné d'une attitude de la sorte mais ne laissa aucun signe apparaître sur son visage, laissant ce regard pâle et froid sur son visage, le laissant comme indifférent envers l'amusement de la personne. Il resta toujours aussi immobile, comme une statue. Cela n'était en aucun point dérangeant pour lui, il était plutôt habitué à rester dans une telle position pendant de sacré longs moments. Arriverait-il à faire comprendre que son amusement ne lui était guère efficace ou alors allait-elle comprendre par un simple regard qu'il était gêné de cette situation...


"As-tu un contractant au moins pour pouvoir faire une petite balade ici et volé trois pommes ? "



Un contractant.... Le vieillard lui en avait parlé, apparemment c'est quelqu'un qui permet à un chain d'utiliser ses pouvoirs sans vraiment de limites... Mais alors au final elle était peut-être contractante, ou alors........ Bon. En tout cas chose est sûre c'est qu'elle l'avait vu voler les pommes... Enfin elle avait du se l'imaginer à cause de l'invisibilité utilisée par l'assassin. Le fait qu'elle lui demande si elle avait un contractant le fit bouger, un signe de négation qu'elle avait du sans doute comprendre, elle n'était pas idiote. Elle sembla croiser les bras, signe d'une attente de réponse. Elle allait sûrement attendre encore, il n'était pas décidé à parler pour l'instant. Si elle est forte, elle pourras deviner ses gestes jusqu'à ce que Ochida se décide à parler... Ce qui risque peut-être d'être long vu le manque total actuel de confiance envers Lindsay.




Revenir en haut Aller en bas
Lindsay K. Reignar
« I am... »

« I am... »
avatar

Avertissements :
0 / 30 / 3

Messages : 95
Points : 103

Feuille de personnage
Points de vie:
10/10  (10/10)
Niveau:
2/15  (2/15)
Expériences:
0/20  (0/20)

MessageSujet: Re: Ce n'est que l'oeuvre du hasard. [PV: Lindsay]   Mer 4 Mai - 19:41

Il resta muet. Pourquoi ? Lindsay ne comprenait pas et elle n'était pas sûre de pouvoir le faire parler. Il ne bougeait pas, restait debout sans rien faire : il aimait peut-être ça ? Elle le comprenait de moins en moins. Il ne parlait pas, il était peut-être muet ? Elle ne savait pas et commençait de plus en plus à se poser des questions. Mais elle eut une réponse, il fit un geste négatif montrant qu'il n'avait pas de contractant. Elle non-plus n'avait pas de chain. Elle n'était pas vraiment contente car il ne parlait pas. Mais elle stoppa net : il était gêné. C'est vrai qu'il était difficile de le voir mais, le plus souvent les personnes sont gênées quand on joue comme cela avec eux. Elle réussit à enfin devenir sérieuse, son caractère lunatique changea celle-ci. Cette fois elle perdit son sourire et devint réellement sérieuse. Elle devint de plus en plus méfiante mais, sans trop non plus, elle ne voulait pas le faire fuir. Elle garda les bras croisés et l'observa sans rien dire, c'était le silence.

En vérité elle réfléchit, car elle trouvait Ochida de plus en plus intéressant. Elle voulait bien le prendre comme chain mais, laissa vite cette idée de côté, s'il ne parlait pas maintenant, il ne le ferait pas après ce genre de question, elle en était sûre. C'est vrai qu'elle ne sait rien de lui, surtout pas son caractère. Elle sait seulement qu'il ne parle pas, soit par envie soit parce qu'il ne peut pas, elle ne savait pas quelle option choisir. Elle soupira, elle ne savait plus quoi faire avec lui : elle pouvait le laisser seul comme au début ou essayer de gagner sa confiance et ça cela n'était pas de la tarte !

"Tu sais que les contractants ne mangent pas les chains ? Donc je ne risque pas de le faire !"


C'était étonnant de voir que Lindsay était vraiment sérieuse à ce moment, car d'habitude celle-ci fait la petite fille gâtée ou encore la fille qui comprend tout. Mais son caractère change tout avec elle, elle peut être gentille pendant un long moment et adorer la personne en face d'elle et la seconde d'après être comme une sorcière avec et la détester pour des raisons qu'elle ignore elle-même ! C'est étonnant de voir ça mais malheureusement cela arrive parfois ! Mais retournons à la petite Lindsay sérieuse qui risque de le rester longtemps pour une fois !

Elle soupira donc et recula. Elle se colla même au mûr pour observer ces sacs qu'elle commençait à regretter d'avoir achetés. Elle les vit sur le banc : personne n'y avait touchés. Elle était comme déçue de cette nouvelle car elle ne voulait plus de ces sacs et elle devrait ensuite s'en débarrasser ou les ranger chez elle, c'était au choix ! Elle ne partit pas les chercher, elle n'avait pas envie d'un côté puis elle avait encore l'envie de faire parler Ochida même si c'était difficile, elle n'était même sûre pouvoir y arriver, mais qui tente rien n'a rien non ? Elle l'observa, elle ne savait pas quoi dire ni quoi faire. Elle était à cours d'idées cette fois-ci. Mais elle garda quand même ses bras croisés et attendit sans savoir quoi faire. Elle s'adossa au mur.
Revenir en haut Aller en bas
Ochida Daisuke
† We are... †

† We are... †
avatar

Avertissements :
0 / 30 / 3

Messages : 125
Points : 156
Age : 24

Localisation : ...
Emploi/Loisir : ...
Humeur : ...

Feuille de personnage
Points de vie:
11/11  (11/11)
Niveau:
3/16  (3/16)
Expériences:
4/20  (4/20)

MessageSujet: Re: Ce n'est que l'oeuvre du hasard. [PV: Lindsay]   Jeu 5 Mai - 17:50

Actuellement, il était toujours soutenu de cette position. Debout, sans bouger d'un poil, crispé par l'attitude de son interlocutrice à laquelle il n'avait toujours pas répondu. Elle semblait connaître beaucoup de choses dans ses propos. Comme si elle connaîtrais Ochida sans vraiment le connaître au final. Il se posait d'innombrables questions, était-il connu ou pourchassé ? Peut-être quelque avait mis sa tête à prix. C'est impossible que quelqu'un sache au moindre coup d'oeil qu'il était un chain... Même lui même n'a pu s'en rendre compte par lui-même, il ne garde pas vraiment un moindre souvenir de son enfance ou quoi que ce soit. Juste quelques passages de sa vie l'envahissant pendant son rare sommeil, d'ailleurs, ses rêves tournent très souvent au cauchemar, dans cet endroit que l'on nomme "Abyss".

Il tenait le don de garder le silence. Apparemment son interlocutrice devait se poser des question à propos de ça. Comme à peu près tout le monde en fait. Mais celle-ci n'était toujours pas partie, comparé à tout le monde, elle avait plutôt l'air intéressée, comme si quelque chose la poussait à continuer cette conversation sans réponse. Il avait beaucoup de doutes en tête. Cette fille ne paraissait pas..... Vraiment humaine. Comme si un lourd passé si cachait, et qu'elle avait subi de bonnes conséquences. Il ne voulut pas lui adresser la parole pour autant. Son silence était pour lui une chose à laquelle on pourrais nommer un don. Même si parfois il s'en lasse et aimerais pouvoir s'exprimer, il en a maintenant l'habitude et ne compte pas la quitter pour le moment. Il bougea enfin, fit un pas vers l'avant pour ne pas faire penser à une statue humaine. Le bruit métallique de ses bottes résonna un peu.



"Tu sais que les contractants ne mangent pas les chains ? Donc je ne risque pas de le faire !"



D'un coup, il ouvrit grandement les yeux d'un coup de surprise. Cette phrase n'avait aucun secret. Elle insinuait grandement qu'elle était une contractante. Il essaya de se souvenir des paroles du vieillard et oui, elle semblait l'être. Même si il ne pouvait pas vraiment savoir au coup d'oeil. C'était donc pour ça qu'elle en savait pas mal. Peut-être que les contractants sentaient les chains... C'est bien trop un mystère à ses yeux, sans oser lâcher le moindre mot il n'allait pas en savoir plus. Il allait finir par y être forcé par sa conscience.


"... Que... Que me veux-tu... ?"



Il eut du mal au début à annoncer sa phrase, mais il allait en être forcé. Il ne pouvait pas continuer à garder ce silence alors qu'elle en savait d'avantage sans que ce dernier ne puisse le deviner. Il était un peu gêné de la situation, il pensait être face à une personne tout à fait normale. Sa voix était grave, malgré assez basse sur la tonalité. Quand elle s'appuya sur un mur, il s'avança jusqu'à elle. Maintenant qu'il avait parlé, il voulait absolument sa réponse, ce n'était pas pour rien qu'il parlait à vrai dire. Il la regarda maintenant d'un air tout à fait serein. Gardant son air froid du début, il effaça cette surprise de son visage. Il se posait bien des questions sur elle. Comme elle devait se poser des questions sur lui. Réciproque. Mais tout de même restant un mystère des deux côtés.




Revenir en haut Aller en bas
Lindsay K. Reignar
« I am... »

« I am... »
avatar

Avertissements :
0 / 30 / 3

Messages : 95
Points : 103

Feuille de personnage
Points de vie:
10/10  (10/10)
Niveau:
2/15  (2/15)
Expériences:
0/20  (0/20)

MessageSujet: Re: Ce n'est que l'oeuvre du hasard. [PV: Lindsay]   Jeu 5 Mai - 18:43

Apparemment il bougea enfin. Lindsay se demandait si c'était à cause d'une douleur où parce qu'il en avait marre de faire la statue. Elle était encore sérieuse et contait le rester, pour une fois qu'elle l'était vraiment il fallait garder cette expression du visage un peu plus longtemps, car après elle aurait du mal à revenir. Elle était sûre qu'il était comme elle : perdu. Discuter avec une inconnue qui sait des choses sur lui seulement en l'observant devait paraître ... étrange ? Pour lui oui et si cela arrivait à Lindsay elle trouverait aussi cela étrange. En vérité Lindsay avait uniquement lancé des suggestions à son propos qui était, heureusement pour elle, vrai.

De plus elle avait fini par le faire bouger sa place car il s'approcha de la jeune fille qui était adossée au mur, un peu troublé apparemment, car il ouvrit grand les yeux, comme s'il venait de voir une perle. Elle était heureuse, elle venait de le faire parler, enfin ! Elle eut un petit sourire en écoutant sa voix, c'était une voix normal, d'homme certes mais, elle avait réussi à se prouver qu'il n'était pas muet et donc qu'il était peut-être flemmard ou peut-être qu'il se méfiait d'elle, tout simplement, tout était possible.

"... Que... Que me veux-tu... ?"

Il hésita à répondre, enfin il avait du mal avec le début de sa phrase. Elle ignora ce détail, elle vit qu'il était près d'elle et finit par sourire en restant sérieuse quand même. Elle hésita, que lui répondre ? Elle avait tellement de questions à lui poser qu'elle ne savait pas par laquelle commencer. Elle réfléchit un moment laissant un blanc, une pause dans le dialogue qui venait enfin de commencer entre eux. Maintenant il fallait voir s'il allait répondre. Peut-être que oui, peut-être que non, qui sait ? Elle réfléchit, en vérité elle se creusa la tête pour trouver une question intéressante et surtout elle voulait bien interpréter celle-ci, elle ne voulait pas avoir l'air d'une enfant face à lui, car elle ne l'était pas. Elle trouva enfin quoi dire, cela n'était pas une question mais, une réponse, peut-être un peu trop honnête mais, elle s'en fichait. En vérité c'était une proposition.

"Deviens miens !"


C'était ... un peu trop direct. Il pouvait bien le prendre ou mal, c'était à lui de voir. Cette phrase disait tout : elle le voulait pour elle. Elle avait besoin d'un chain alors autant le prendre lui. Au moins elle s'amuserait bien avec ! Essayer de le faire parler ou l'embêter pour le faire réagir, au fond il est peut-être quelqu'un de bien. Beaucoup de personnes cache leurs émotions de peur de se faire juger ou même à cause d'un lourd passé. Lindsay elle voulait le déchiffrer à sa façon. En disant cette phrase elle eut même un sourire malicieux, un sourire qui voulait dire "Ne me contrarie pas !". Mais maintenant, les dés étaient entre les mains d'Ochida, c'était à lui de voir ce qu'il voulait faire de son futur. Elle ne lui imposait rien, elle espérait seulement l'avoir pour elle. Au moins elle ne serait plus seule, elle connaitrait du monde et pourrait enfin apprécier une personne.

"À toi de voir, maintenant !"


Elle souffla un grand coup et ... attendit la réponse de son interlocuteur. Par contre, elle ne savait pas comment faire pour passer le pacte avec lui s'il disait "oui". En vérité elle le laisserait faire, après tout c'est un chain et pour son premier contrat avec un chain elle avait fait comme cela alors elle ferait avec pareil avec lui. Elle ne dit rien, maintenant c'était son tour d'être muette. Elle avait seulement un sourire aux lèvres, car elle était heureuse maintenant. Son caractère lunatique changea tout et elle n'était plus sérieuse d'un coup. Elle était devenue une petite fille gentille mais ... susceptible. Mais elle était quand même contente d'être avec lui. Maintenant elle ignora même les sacs et sourit, c'était la seule chose qu'il lui restait à faire. En vérité dans le fond elle commençait à bien l'aimer, son côté mystérieux donnait envie à Lindsay de rester avec lui. Elle voulait partager de bons et mauvais moment avec lui et elle voulait surtout faire ressortir les émotions de celui-ci. Voir comment il est quand il ne parle pas aux inconnus, en fait le connaître, pas par coeur mais, savoir les réactions qu'il pourrait avoir par rapport à une situation ou autre.
Revenir en haut Aller en bas
Ochida Daisuke
† We are... †

† We are... †
avatar

Avertissements :
0 / 30 / 3

Messages : 125
Points : 156
Age : 24

Localisation : ...
Emploi/Loisir : ...
Humeur : ...

Feuille de personnage
Points de vie:
11/11  (11/11)
Niveau:
3/16  (3/16)
Expériences:
4/20  (4/20)

MessageSujet: Re: Ce n'est que l'oeuvre du hasard. [PV: Lindsay]   Ven 6 Mai - 2:26

"Deviens miens !"



Cette phrase le laissa perplexe. Il fut tout d'abord surpris d'entendre une telle chose. Il se doutait presque qu'elle disait ça pour qu'il devienne son chain. C'était tout de même un peu brusque et direct, ils venaient à peine de se connaître... Enfin, connaître, si le mot est bien placé parce qu'il n'avait annoncé que 3 mots depuis le début de cette conversation qu'elle avait sévèrement entamée... Il ne pouvait presque qu'accepter sa proposition mais il soupçonnait quelque chose... Comme si elle cachait quelque chose, ce qui n'est pas un cas à exclure du sujet, vu depuis combien de temps il la connais. Même si elle semblait convaincue, lui ne l'était pas vraiment. Il réfléchit autour de sa tête à ce qu'il pouvait bien faire autour d'une telle situation. Il resta confus et ne laissa aucun mot échapper lors de cette indécision de sa part.

Cette phrase le fit tout de même rougir, même si elle n'avais pas vraiment de double sens, il remonta son masque jusqu'au haut de son nez pour cacher la rougeur même si elle avait déjà été assez apparente, et elle avait du s'en apercevoir ce qui le laissa gêné. Il n'aimait pas démontrer les sentiments naturels de son corps tels que les rougissements de joues qui lui faisaient mauvais tour à présent. Il réfléchissait encore à cette proposition, mais maintenant une autre question vint s'imposer à l'instant même. Comment devenir liés par un contrat ? Ochida ignorait totalement l'acte qu'il fallait faire pour l'être... "Sois guidé par tes instincts, et tu iras loin." ... Cette phrase n'aide pas vraiment à vrai dire... D'innombrables questions auxquelles les réponses étaient enfouies bien ailleurs. Le chain n'avait pas le souvenir d'avoir déjà fait un contrat mais pourtant on raconte qu'un chain ne peux s'enfuir des Abyss sans en avoir eu un contractant. Le fait qu'il ne se souvienne de rien le laisse indécis et cela avait tendance à l'agacer énormément. Il tenta de se creuser la tête mais aucune idée ne lui venait.



"À toi de voir, maintenant !"



Il semblerait qu'elle attendit une réponse de sa part, c'est vrai que cela faisait un peu de temps qu'il s'était enfoui dans ses pensées, ignorant tout du monde extérieur. Elle avait du s'impatienter mais pour l'instant, il n'était pas encore apte à en donner une réponse. Dans sa confusion la plus absolue, il se demanda si elle avait déjà eu un ou une chain et si elle savait comment faire pour passer un contrat. Si elle est aussi directe avec lui, peut-être qu'en effet elle en avait déjà eu un. Ou alors non, simplement impatiente de l'avoir.

Quel tracas. Rien que de penser au fait qu'il va devoir demander une question aussi stupide à quelqu'un qu'il ne connais pas le met extrêmement mal à l'aise, il déteste ne pas connaître quelque chose, mais il déteste encore plus devoir le demander. Cette phrase résonnait encore dans sa tête... "Deviens miens !". Il ne savait pas quoi répondre, mais n'aimerais pas la décevoir. Et puis après tout, ce bon vieillard lui avait dit qu'il avait absolument besoin d'un contractant. Alors pourquoi refuser alors qu'une offre s'impose ? Reste à savoir comment conclure.



".... Je ne sais pas comment faire un contrat entre chain et contractant......"



Dit-il d'une voix extrêmement basse. Il était gêné de devoir annoncer son échec. Comme si c'était à la limite de la fin du monde pour lui. Il se sentait faible à présent, tel l'allusion du coup d'poignard dans le dos. Il baissa la tête légèrement, tout en baissant les yeux, étant à présent cachés par ses cheveux blancs.




Revenir en haut Aller en bas
Lindsay K. Reignar
« I am... »

« I am... »
avatar

Avertissements :
0 / 30 / 3

Messages : 95
Points : 103

Feuille de personnage
Points de vie:
10/10  (10/10)
Niveau:
2/15  (2/15)
Expériences:
0/20  (0/20)

MessageSujet: Re: Ce n'est que l'oeuvre du hasard. [PV: Lindsay]   Ven 6 Mai - 17:19

Il rougit. Il était rouge comme une tomate ! Et Lindsay l'avait vue mais, le pire c'est qu'elle trouvait ça trop mignon. Elle sourit. Elle ne changea pas l'expression de son visage et observait Ochida dans les yeux. Il baissa même son masque pour cacher les rougeurs, mais elle donna un petit coup au masque qui tomba par terre. Elle le laissa réfléchir puis il parla encore.

".... Je ne sais pas comment faire un contrat entre chain et contractant......"


Elle rit. Elle ne trouva rien d'autre à faire que de rire. Elle rit tellement qu'elle en eut mal au ventre et elle glissa le long du mur pour atterrir par terre. Elle laissa même son chapeau tomber par terre. Elle trouvait cette situation bizarre ... Un chain qui ne savait pas passer de contrat avec un contractant. C'était donc sa première fois à lui, mais pas à Lindsay. Elle, elle savait comment faire et elle allait donc lui expliquer comme pour son précédent chain. Elle se releva. Elle l'observa, il était gêné et elle fut surprise de voir cela, elle ne savait pas pourquoi, mais elle était simplement surprise. Elle sourit sincèrement et attrapa son menton pour qu'il remonte la tête et l'observe. Elle lui sourit, c'était un sourire qui réchauffait un coeur, mais avec lui c'était à voir.

Vraiment tout changerait pour eux, car après elle ne serait plus seule, elle aura Ochida avec elle et il deviendrait "sa perle". C'était venu tout seul, d'un coup. Elle s'occuperait de lui comme la prunelle de ses yeux, le simple fait de ne plus être seule rendait la contractante joyeuse et elle sourit. Puis elle s'avança et lui murmurer à l'oreille.

- Et bien on va jouer au jeu du vampire, tu es la victime et moi le vampire. Je bois de ton sang et tu deviens à moi ! Tu as compris ? Non plus sérieusement, je dois boire de ton sang, donc maintenant que je t'ai dis comment faire tu passes à l'action ! Donc je te laisse choisir, comment veux-tu passer le pacte ?


Elle avait expliqué à sa façon mais l'explication était simple donc maintenant c'était à lui de voir comment il voulait le passer le pacte et aussi à la suite. C'est-à-dire qu'il allait devoir faire attention, s'il est blessé Lindsay sentira aussi la douleur et puis ils devront rester ensemble ... ou pas c'était à lui de voir, car devenir chain d'un contractant c'était plus difficile que cela en avait l'air. Et puis il y avait après. Quand ils auront passé le pacte, les aiguilles de la montre qui sont sur la poitrine de Lindsay redeviendront à zéro et quand la montre aura encore fait un tour ils iront dans les Abysses. C'était un engagement prit à deux. Lindsay se fichait de la suite, celle-ci préfère plus vivre le présent et pour le futur elle fera comme d'habitude donc elle improvisera.

- Es-tu prêt à prendre cette décision ? Réfléchit bien car tout changera pour nous deux, même notre avenir !


Elle était sérieuse en étant enfantine à la fois. Elle le voulait pour elle. Elle ne voulait plus être seule et même si ce genre de contrat était ... mal ? Elle le ferai quand même. Elle n'avait pas peur. La jeune contractant aimait vivre le présent et se fichait complètement du futur, car elle avait l'habitude d'être en galère. Ochida deviendrait "sa perle". C'était son petit secret, elle a pour habitude d'aimer ces chain et de toujours rester avec enfin Ochida serait le second. Et se colla à lui s'accrochant à son armure et murmura à son oreille.

"Changeras-tu ton futur comme un grand ?"


Elle resta accroché et attendit une réponse. Elle ne le pressait pas, chacun son rythme. Mais elle attendait une réponse. C'était une lourde décision à prendre mais, il devait grandir un peu et faire un choix, c'était la vie. Il était dans l'obligation de réfléchir pour son futur et peut-être même le leur !
Revenir en haut Aller en bas
Ochida Daisuke
† We are... †

† We are... †
avatar

Avertissements :
0 / 30 / 3

Messages : 125
Points : 156
Age : 24

Localisation : ...
Emploi/Loisir : ...
Humeur : ...

Feuille de personnage
Points de vie:
11/11  (11/11)
Niveau:
3/16  (3/16)
Expériences:
4/20  (4/20)

MessageSujet: Re: Ce n'est que l'oeuvre du hasard. [PV: Lindsay]   Mar 10 Mai - 5:42

Ochida la regarda, elle semblait rigoler de ce qu'il venait de dire. Il se sentit tout de suite gêné. Elle rigole même jusqu'à en tomber fesses à terre. Il semblerait que certaines choses soient plus drôle pour certaines personnes, il continua de rougir de plus en plus. Puis elle donna un coup au masque, laissant apparaître toutes les cicatrices de son passé sur le bas de son visage. Il le cacha tout d'abord rapidement de sa main mais il se rendit compte qu'au final ça ne servait pas à grand chose de le cacher, donc il retira sa main. plusieurs entailles plus ou moins profondes étaient visibles sur le bas de son visage. Il ne se souvenait de rien, mais c'était lors qu'il avait fait la guerre du désert, à un de ses plus jeunes âges. Ce n'est pas pour autant qu'il est vieux ! Mais il était bien jeune pour être entré en guerre ainsi.


- Et bien on va jouer au jeu du vampire, tu es la victime et moi le vampire. Je bois de ton sang et tu deviens à moi ! Tu as compris ? Non plus sérieusement, je dois boire de ton sang, donc maintenant que je t'ai dis comment faire tu passes à l'action ! Donc je te laisse choisir, comment veux-tu passer le pacte ?



Il la regarda tout d'abord d'un air sceptique, essayant d'assimiler toutes ses paroles. Donc pour passer un pacte avec un contractant il suffisait de lui faire boire le sang d'un chain. Il se remémora les légendes qu'il avait entendu sur ces chers vampires, et se dit qu'au final, sans vouloir retoucher sa basse créativité à faire les choses, il ne réfléchit pas beaucoup et décida qu'il allait lui faire boire son sang comme tout vampire banal le ferais, le légendaire cou. Il se regarda et trouva comment s'ouvrir simplement pour faire jaillir le sang. Il avait des griffes à ses gants, malgré courtes, extrêmement efficaces pour ce genre de situation. Etait-il sur de ce qu'il s’apprêtait à faire ? Il n'y avait pas de marche arrière après ça. Il semblerait d'ailleurs que l'on parle d'un espèce de tatouage qui se forme sur le corps du contractant en question en forme d'horloge qui lorsque l'aiguille fait un tour complet, tout deux sont renvoyé dans les Abyss. Endroit dont Ochida ne se souvient même plus être allé.


- Es-tu prêt à prendre cette décision ? Réfléchit bien car tout changera pour nous deux, même notre avenir !



L'avenir pouvait donc changer juste grâce à une action ainsi du plus simple qui ne puisse exister. La vie est ainsi faite de mystères donc la plupart n'ont ni queue ni tête. Il ne réfléchit pas énormément à sa proposition. Il savait très bien qu'il avais besoin d'un contractant, enfin, une contractante vu la situation, et il ne pouvait pas refuser une telle offre qui tenait face à lui. Il la regarda en étant tout de même toujours un peu rouge, malgré que ça se dissipe peu à peu, en reprenant air sérieux. Il regarda discrètement autour de lui, il n'y avait pas une mouche. C'était le coin isolé dont il en avait fait la recherche précédemment, un endroit plutôt appréciable. Il repris regard sur Lindsay. Elle paraissait convaincue de vouloir Ochida en tant que chain. Il fut tout de suite surpris lorsqu'elle se colla à lui, s'accrochant à son armure. Sa rougeur recommença à faire surface, même si cette fois-ci elle était plus faible qu'à son habitude. Il la regarda dans les yeux tandis qu'elle vint à lui murmurer à l'oreille.


"Changeras-tu ton futur comme un grand ?"



Il la regarda d'un air sérieux, puis avec les griffes de son gant, il vint à s'écorcher le cou pour laisser jaillir. Il mis sa main derrière la tête de Lindsay et la colla presque à son cou. Il annonça d'une voix basse.


"Si tel est ton désir."




Revenir en haut Aller en bas
Lindsay K. Reignar
« I am... »

« I am... »
avatar

Avertissements :
0 / 30 / 3

Messages : 95
Points : 103

Feuille de personnage
Points de vie:
10/10  (10/10)
Niveau:
2/15  (2/15)
Expériences:
0/20  (0/20)

MessageSujet: Re: Ce n'est que l'oeuvre du hasard. [PV: Lindsay]   Mar 10 Mai - 18:57

Il resta rouge, comme si elle allait le manger. Elle observa son visage, il y avait ... des cicatrices plus ou moins profondes. Elle fut surprise de ça. Remarque elle aurait pu s'en douter mais, elle ne fit aucun commentaire et ne chercha pas à savoir, s'il voulait lui dire il lui dirait sinon bah elle ne poserait pas de questions, c'était son choix. Il écoutait. Tout ce qu'elle disait avait l'air de l'intéresser, comme s'il ne savait rien du tout du monde qui l'entourait. Comme si tout ce qu'il y avait autour de lui était nouveau pour lui, comme pour Alice au pays des merveilles qui découvrent le nouveau monde.

Sa rougeur était ... en dégradé ? Il devait moins rouge mais, quand elle s'accrocha à son armure pour lui expliquer il rougit encore. Elle ne fit aucun commentaire, c'était peut-être parce qu'il n'avait pas encore l'habitude de la présence de Lindsay ? Elle n'en savait rien et ne cherchait pas non plus à savoir. Elle était donc accrochée à lui et il donna une réponse très vite et cela étonna Lindsay qui était plutôt contente de cela.

"Si tel est ton désir."


Il était mystérieux ... Très mystérieux ... Il n'hésita pas à se faire du mal. Il s'écorcha le cou et poussa même la tête de la contractante à ce niveau. Elle fut surprise, très surprise de cette réaction de sa part. Elle lécha donc la plait pour avaler le sang. Elle pencha un peu et perdit son sourire pour être très sérieuse, sans rigolade. Elle applaudit pour le féliciter et l'observa dans les yeux. Elle sortit le katana qu'elle avait sur elle et fit la même chose : elle s'écorcha le cou. En vérité elle n'avait pas d'idée pour un autre endroit, elle n'avait pas envie de se couper les veines, car cela ressemblerait à un suicide et cela n'était pas dans ces habitudes ni dans ces intentions.

"Désolé, j'ai oublié de te préciser que ... tu dois faire la même chose !"


Elle avait vraiment oublié, elle ne pensait pas, enfin plus qu'il devait le faire aussi, d'ailleurs celle-ci trouva cette pratique un peu ... masochiste mais, elle ne fit aucun commentaire sur son avis et attendit. Elle était déjà près de lui, elle avait nul besoin de s'avancer ou de reculer, c'était maintenant à lui d'assurer. Après cela, les aiguilles de la pendules reviendront à zéro une nouvelle attente arriverait. Elle attendrait les bons et mauvais moments avec Ochida mais, surtout, elle attendait la visite dans les Abysses. Elle n'est pas fane de cet endroit mais, elle le trouvait plus étrange qu'autre chose, c'était son point de vue. Après chacun le sien vu que les chains, eux, découvrent le monde des "humains", les contractants découvraient le "monde" des chains. Le mot "monde" pour les chains était ... mal dit, car en vérité ce n'est pas un monde qu'ils ont mais, plus une dimension que le lapin blanc dirige avec ces poupées et son chat à l'oeil volé. Elle lui murmura à l'oreille.

"Après, les aiguilles de mon sceaux reviendront à zéro et une nouvelle vie va commencer pour nous, si tu continus ..."


Elle ne le forçait pas, c'était à lui de faire son choix. Après tout elle n'avait pas le droit de le forcer et la contractante ne voulait pas chain qui ne voulait pas d'elle et qui avait passé le pacte seulement parce qu'elle l'avait proposé, car celle-ci avait horreur et pitié de ce genre de chain. Alors, elle attendait de voir s'il avait vraiment envie d'être à elle, il pouvait stopper à tout moment mais, elle n'espérait pas vraiment cela. Elle voulait un chain qui l'apprécie vraiment pour ce qu'elle est.
Revenir en haut Aller en bas
Ochida Daisuke
† We are... †

† We are... †
avatar

Avertissements :
0 / 30 / 3

Messages : 125
Points : 156
Age : 24

Localisation : ...
Emploi/Loisir : ...
Humeur : ...

Feuille de personnage
Points de vie:
11/11  (11/11)
Niveau:
3/16  (3/16)
Expériences:
4/20  (4/20)

MessageSujet: Re: Ce n'est que l'oeuvre du hasard. [PV: Lindsay]   Jeu 12 Mai - 5:23

Ochida tremblota légèrement lorsqu'elle lui lécha la plaie. Comme si il venait de ressentir du plaisir. Il ne douta pas qu'il y était peut-être un peu allé de main forte en se tranchant littéralement le cou ainsi d'un coup de griffe. C'était d'ailleurs peu élégant, il aurais pu mieux faire. Même sans avoir à en exprimer un quelconque besoin. Il la regarda boire son sang et se dit qu'au final ce n'était pas si dur de faire un contrat entre chain et contractant, c'était même plutôt simplet. Presque n'importe qui aurais pu s'en douter... Même si cela ne reste pas vraiment banal à vrai dire. Il remarqua ainsi qu'elle avait été surprise de ce qu'il venait de faire. Il n'exprima aucune expression du visage, lui en contre-partie n'était pas vraiment ébahi de cette action. Pour un assassin, se mutiler pour rendre service à quelqu'un était non seulement un devoir mais presque une obligation. Cela fait parti du code d'honneur de ses derniers. Lorsqu'elle en finit d'absorber futilement le sang qui jaillissait encore tout d'même, c'est à son tour d'être surpris par ce qu'elle venait d'annoncer.


"Désolé, j'ai oublié de te préciser que ... tu dois faire la même chose !"



Il faut donc que l'attitude sanguinaire soit réciproque pour que cela marche comme il faut. Ce serais comme un espèce de pacte pour ne faire qu'un dans les deux corps confondus. Cela pourrais sembler à un quelconque culte du style vaudou. Sceptique de ses paroles, il en profita pour reprendre son foulard et l'enrouler autour de son cou cette fois, sans le mettre au dessus de la bouche, comme à son habitude. Il la regarda s'écorcher le cou et se douta que ce n'était pas pour faire décoration. Approchant sa tête il regarda la plaie pendant quelques instants, puis se plongea dans le délice que dégage cette odeur. Il alla plus loin que l'odorat bien évidemment, il débuta à boire du sang de la contractante. Son sang avait un goût doux et sucré à la fois, il était délicieux à son goût mais s'arrêta pour ne pas en abuser non plus. Il se retira lentement de son cou en s'essuyant la bouche de sa manche. Il n'était pas vraiment courtois. Après tout, rien n'y oblige d'ailleurs.

C'était donc qu'à partir d'aujourd'hui il devais prendre en charge... Ou alors être pris en charge, cela dépend de la situation, par Lindsay. Sa 1ère contractante. La vie change autant quand l'on deviens un duo ? Ochida n'en a pas vraiment l'impression, mais qui sait ce que l'avenir lui réserve. Il commença d'ailleurs à se questionner sur le sceau dont elle parlait. Il se doutait qu'il n'y avait aucun moyen de l'arrêter pour ne pas plonger dans les Abyss, mais qu'y peut-on ? Si il faut y plonger, il y plongeras, et il ne seras pas seul, cela présage déjà un bon début. Comment s'imaginer un tel endroit alors qu'il ne lui reste même pas un seul souvenir. Outrage. Il la regarda droit dans les yeux ne se rendant compte d'aucun changement pour l'instant, il attendit patiemment que cette dernière reprenne cours à la conversation qu'il n'allait certainement pas entamer. Elle allait vite s'y habituer. C'était déjà pas mal qu'il ait adressé deux phrases en moins d'une heure. Peut-être cela relève-t-il de l'exploit. Il faudrait penser à la féliciter. C'est à partir de maintenant que tout reprend du départ, commençant une nouvelle vie mais cette fois-ci accompagné. Pour la 1ère fois de sa vie, il va falloir qu'il commence à connaître le travail d'équipe qu'auparavant il n'avait jamais pu mettre en oeuvre. Sa réputation d'assassin solitaire tombait à présent à l'eau. Mais qu'importe après tout. Il suffit d'un grain de folie pour en faire tout un potager. Il laissa derrière lui souvenirs pour débuter sa nouvelle vie.




Revenir en haut Aller en bas
Lindsay K. Reignar
« I am... »

« I am... »
avatar

Avertissements :
0 / 30 / 3

Messages : 95
Points : 103

Feuille de personnage
Points de vie:
10/10  (10/10)
Niveau:
2/15  (2/15)
Expériences:
0/20  (0/20)

MessageSujet: Re: Ce n'est que l'oeuvre du hasard. [PV: Lindsay]   Jeu 12 Mai - 19:27

Son visage ne changea pas, il la fixait muet. Il fit de même, il but du sang de Lindsay et attendit ... comme une réaction ou quelque chose comme ça. D'un coup la contractante ressentit une petite douleur à la poitrine, cela lui indiqua que le sceau était maintenant à zéro. La douleur ne dura pas longtemps mais, elle le sentit quand même. Elle recula d'un pas puis la douleur partit enfin. Elle observa en souriant, elle était contente, car elle avait eu ce qu'elle voulait : Ochida. Maintenant c'était son chain à elle et personne d'autre et cela rendait la jeune fille très joyeuse. Elle lui sourit comme une petite enfant.

Elle ne parlait plus et décida de rester muette, maintenant il devait bouger, enfin faire quelque chose. Maintenant elle était contente d'avoir un chain et de ne plus être seule, surtout qu'elle s'amuserait à le titiller et apprendrait à le connaître mais, si elle se doutait que cette partie n'était pas un jeu d'enfant. Elle fouilla sa poche et trouva un mouchoir en tissu vert. Elle le plia et l'utilisa comme compresse pour stopper le sang de couler et cela eu son effet. Elle s'accroupit et ramassa son chapeau. Elle retira la poussière dessus et le mit sur sa tête. Elle essaye de l'arranger et laissa tomber, elle n'avait pas son miroir devant elle pour le faire.
Elle était contente de ce changement. C'était nouveau, enfin non c'était peut-être son second chain mais, ça n'est pas pour autant qu'elle aura la même vie qu'avec le précédent. Ochida avait l'air de ... découvrir comment on passe un pacte, donc elle était sa première contractante. Elle réfléchit et trouva cela compliquée, enfaîte elle se compliquait la vie un peu pour rien, maintenant qu'elle a son chain elle n'avait plus besoin de réfléchir à ce sujet donc elle laissa tout tomber.

Elle soupira, elle ne savait plus quoi faire. Maintenant qu'elle avait son chain elle ne savait plus quoi faire. Elle réfléchit mais, ne trouva rien à dire ou à faire. C'était ... ennuyeux. Très même. Elle soupira. Que faire ? Elle décida de se placer devant Ochida.

"Bon maintenant que l'on est ... disons un duo, on fait quoi ?"


La question était bête, car elle n'était pas sûre que "monsieur le muet" répond. Mais, elle n'avait pas d'idée et ne savait pas quoi faire, car celle-ci avait eu ce qu'elle voulait. Maintenant c'était à lui de choisir après tout il avait peut-être envie de faire quelque chose. Remarque si elle posait cette question c'était pour bouger et ne plus rester dans le même endroit, car Lindsay trouvait cela ennuyeux à force. D'un coup elle attrapa son bras et le tira vers elle, il avait intérêt à la suivre.

"Aller viens on bouge maintenant !"


Et elle le tira de toutes ces forces, elle voulait qu'il s'habitue à sa présence même s'il avait sans doute besoin de temps pour ça. Elle conserva son sourire et l'observa dans les yeux. Lui restait toujours ... avec un regard glacial et sans expression. Elle espérait changer cela avec le temps. Elle voulait qu'il montre plus de sentiments, car elle savait qu'il en était capable et vu les cicatrices sur son visage, sa vie n'avait pas l'air être facile pour lui. Elle voulait qu'il soit plus expressif avec elle au moins, elle n'avait pas envie de le voir toujours avec un regard glacial, elle voulait qu'il sourit au moins une fois dans sa vie. Enfaîte elle voulait qu'il soit plus expressif au minimum avec elle. C'était facile à vouloir mais, plus compliqué à faire après tout elle avait eu du mal à le faire parler donc lui faire montrer ces sentiments c'était comme cuit ... mais elle allait quand même essayer même si cette tâche est difficile elle essayerait et réussirait peut-être un jour ... ?
Revenir en haut Aller en bas
Ochida Daisuke
† We are... †

† We are... †
avatar

Avertissements :
0 / 30 / 3

Messages : 125
Points : 156
Age : 24

Localisation : ...
Emploi/Loisir : ...
Humeur : ...

Feuille de personnage
Points de vie:
11/11  (11/11)
Niveau:
3/16  (3/16)
Expériences:
4/20  (4/20)

MessageSujet: Re: Ce n'est que l'oeuvre du hasard. [PV: Lindsay]   Ven 13 Mai - 8:31

Jamais il ne serais douté d'une aussi grande rapidité au niveau du changement de destin qui l'attendait. Passer de rôdeur à accompagné c'est plutôt un choc psychologique pour lui. Il allait à présent devoir prendre la sacré habitude de l'accompagnement de Lindsay. Pour l'instant, à part rougir à presque toutes les actions le concernant, il ne faisait pas grand chose, sauf garder son légendaire silence. Est-ce qu'elle arriverait à s'habituer à ce silence, elle qui parait si joyeuse et... Assez bavarde après tout ? Ou alors par le moindre pur des miracles subsistant dans la folie, arriverait-elle à le faire changer juste au niveau de ce détail... Le beau mystère, c'était peut-être un risque à prendre, mais ça n'allait certainement pas être du gâteau. Loin de là.

Sortant de ses pensées il la regarda, elle semblait avoir été atteinte d'une quelconque douleur... Il regarda de haut à bas, mais elle ne semblait rien avoir. Peut-être du au sceau qu'elle portait, qui venait tout juste de se renouveler grâce à l'arrivé de l'assassin. Elle sembla sourire, tel une petite fille. Il semblerait donc qu'elle aille mieux et que la douleur, en plus de petite, n'était donc que passagère. Elle s'essuya le sang avec un espèce de mouchoir. En y repensant, Ochida releva son foulard jusqu'à son nez pour cacher non seulement le sang qui coulait encore, mais aussi les cicatrices qui parcouraient son visage. Il se posa une question. Portait-il lui aussi un sceau ? Il se regarda et ne vit rien. Sûrement que c'est juste le/la contractant(e) qui l'as. La chance... Si cela s'avère être de la chance. Il la regarda elle se trouvait à présent devant lui.



"Bon maintenant que l'on est ... disons un duo, on fait quoi ?"



Il tenta de chercher entre autre une quelconque idée mais sans succès. Il ne trouva pas vraiment quoi faire. Son activité préférée à vrai dire et d'être une statue dans un quelconque endroit du décor et ne rien faire. C'était la perfection d'être que quiconque renie. Surtout qu'il peux tenir dans cette position très longtemps. Il la regarda sans lâcher une seule expression du visage. Il n'eut même pas le temps de faire quoi que ce soit qu'elle attrapa son bras et le tira vers elle, d'un coup maladroit il faillit trébucher en marchant. Il semblerait qu'elle ai trouvé une idée.


"Aller viens on bouge maintenant !"



Elle annonça cela avec le sourire, ce qui le fit rougir légèrement sans forcément le montrer. Vive le foulard ~. Il commença à marcher à son pas, se faisant toujours traîner du bras. Ils retraversèrent peu à peu le chemin qu'il avais emprunté précédemment par ce grand marché. Il retrouva d'ailleurs le stand de pommes, il n'hésita pas à en reprendre une. Il en pris deux d'ailleurs, et en proposa une à Lindsay en lui tendant, tournant le regard vers ailleurs pour ne pas démontrer son regard gêné. En tournant le regard, il remarqua sans le vouloir que beaucoup de personnes le regardaient avec un air assez... Agressif. Comme si il serais recherché ou quoi que ce soit. Peut-être que son allure y joue d'ailleurs. Ce n'est pas tout les jours que l'on voit un assassin. Ils devaient se douter de son métier après tout. Ils continuèrent d'avancer , Ochida lui tendant toujours cette pomme verdâtre.




Revenir en haut Aller en bas
Lindsay K. Reignar
« I am... »

« I am... »
avatar

Avertissements :
0 / 30 / 3

Messages : 95
Points : 103

Feuille de personnage
Points de vie:
10/10  (10/10)
Niveau:
2/15  (2/15)
Expériences:
0/20  (0/20)

MessageSujet: Re: Ce n'est que l'oeuvre du hasard. [PV: Lindsay]   Ven 13 Mai - 18:15

Il était encore rouge comme une tomate, comme si elle avait fait quelque chose de gênant. Elle se dit qu'elle allait peut-être devoir s'habituer à cela aussi. Après tout elle devait s'habituer à sa présence et à ses rougeurs. Il n'y pouvait peut-être rien ? Elle ne savait pas mais, il cacha ses rougeurs avec son foulard et la partie inférieure de son visage. Il saignait encore mais, elle ne fit rien. D'ailleurs, quand elle le tira il se laissa faire et il faillit trébucher mais, la jeune fille ne fit pas attention à cela. Ils sortirent de cet endroit pour enfin arriver dans le coeur du marché. La jeune fille oublia même ces sacs, car en vérité elle n'y accrochait pas vraiment d'importance à cela. Beaucoup de personnes observaient le duo, enfin ils regardaient plus Ochida. Comme s'ils avaient une dent contre lui. Elle ignora ce détail. Elle marcha et il la suit, car elle le tirait donc il était un peu obligé de la suivre. En passant devant un stand de pomme, enfin le stand qu'il avait "volé", il prit encore une pomme pour lui et une autre qu'il tendit à Lindsay sauf que l'assassin ne l'observait pas. Elle se demanda pourquoi, il était timide ? Il ne l'aimait pas ? Elle n'avait pas compris mais, elle prit la pomme quand même. Le vendeur fit semblant de tousser, enfin il réclamait le prix des deux pommes. Elle n'avait pas envie de se disputer avec lui, la contractante était de trop bonne humeur aujourd'hui alors elle sortit de sa poche quelques pièces, lui donna et aussitôt il afficha un sourire donc Linday était sûr qu'il était content. D'ailleurs il dit même un "merci" à la jeune fille qui lui rendit son sourire.

Elle lui prit la main pour qu'il avance car celle-ci avait envie de marcher et de visiter la totalité du marché qu'elle n'avait pas encore vu. Elle croqua sa pomme à pleines dents : elle aimait bien les pommes mais, sans plus, car les pommes n'étaient pas le fruit préféré de Lindsay. Elle dégusta la pomme et marcha en même temps. Elle vit tous les regards posés sur son chain : des regards agressifs. Elle ne dit rien après tout ils devaient s'habituer à voir un assassin dans le marché maintenant ! Elle trouva cette idée louche ... s'habituer à voir un assassin dans un banal marché ... Cela n'était pas dans n'importe quel marché que l'on pouvait voir une telle chose ! Une fois la pomme terminée, elle prit son torchon pleins de sang et entoura le trognon de pomme avec pour le jeter quand elle trouverait une poubelle d'ailleurs elle en trouva une près d'un stand et elle jeta le tout dedans. Elle se tourna vers Ochida.

"Si tu saignes encore dis le ! Et si tu veux quelque chose aussi !"

Elle reprit la main de l'assassin pour être sûr qu'il est avec elle et ils continuaient la marche, enfin disons la visite ! Elle ne voulait plus qu'il vole, ou s'il le fait elle ne voulait pas le savoir. Savoir que son chain est un voleur ... non merci elle préférait ignorer ce détail. Elle savait que c'était un assassin : son côté vestimentaire disait beaucoup de choses sur lui, surtout les cicatrices au visage. Mais, elle ignora aussi ce détail, car cela n'était pas vraiment important à ses yeux et puis savoir qu'Ochida est un assassin en lui apporte rien. Et puis elle s'en fichait, l'important c'est qu'il ne l'a tue pas, remarque il pourrait, peut-être ? ou pas ? En tout cas il devait au moins connaître les conséquences de ce genre de choses alors elle était presque sûre qu'il ne lui ferait rien même si elle n'avait aucune preuve pour lui prouver ce le contraire. Elle s'étonna de pouvoir penser ce genre de choses à son propos, c'est vrai qu'elle vient à peine de le rencontrer et qu'elle ne savait rien de lui mais, c'était quand même étonnant de voir que Lindsay avait une imagination un peu bizarre ... peut-être même trop vu qu'elle s'imagine des choses qui n'arriveront sans doute pas ! Elle hésita même un moment et conclue : elle pensait trop de choses stupides d'un homme qu'elle ne connait pas encore et qui était en plus son chain. Elle secoua sa tête pour chasser les pensées bizarres qu'elle avait : elle s'imaginait tellement de choses maintenant qu'elle trouvait cette action immature venant de sa part. Elle avait encore son sourire qui s'effaça petit-à-petit sans véritable raison. Elle était silencieuse et à fond dans ces pensées. Elle s'étonna de voir qu'elle pouvait être silencieuse d'un coup, cela ne lui arrivait pas souvent, sauf quand elle écoute les personnes de son entourage et cela arrive de temps en temps quand elle est présence de filles qui parlent trop : enfaîte des moulins à paroles à quoi ! Et cela n'était pas le genre d'Ochida, lui il est muet et Lindsay a, pour l'instant, du mal à le faire parler mais, ça viendrait, petit-à-petit mais, ça viendrait quand même !
Revenir en haut Aller en bas
Ochida Daisuke
† We are... †

† We are... †
avatar

Avertissements :
0 / 30 / 3

Messages : 125
Points : 156
Age : 24

Localisation : ...
Emploi/Loisir : ...
Humeur : ...

Feuille de personnage
Points de vie:
11/11  (11/11)
Niveau:
3/16  (3/16)
Expériences:
4/20  (4/20)

MessageSujet: Re: Ce n'est que l'oeuvre du hasard. [PV: Lindsay]   Lun 16 Mai - 5:24

Il continua de marcher sans vraiment se soucier des regards meurtriers qui lui étaient lancés. Il n'avait pourtant pas tué quelqu'un en cet endroit... Pour l'instant. L'avenir se porte garant sur son attitude mystérieuse. Il se pourrais bien que d'une seconde à l'autre il vienne à commettre le crime pour lequel il est d'origine consacré à vivre en tant que preux assassin. Mais l'humeur était bien trop changeante, ainsi que ses habitudes, d'ailleurs. Tout en marchant, il avait remarqué que le marchand des pommes avait cette fois-ci remarqué qu'il les avais pris, en faisant semblant de tousser, c'était signe de réclamation. Il chercha dans ses poches puis ne trouva rien. Il allait se préparer à courir en la tenant mais au final, par sa plus grande des surprises, il la remarqua en train de les payer. Il fut gêné sur le coup qu'elle paye pour ses idioties mais il n'y put rien, il préféra garder le silence. Même si il aurais largement pu faire en sorte qu'elles soient gratuites. Sur le coup, il n'osa pas la regarder, peut-être allait-elle s'énerver... Ou pas. Après quelques instants, il semblerait que non. Il continua d'avancer jusqu'à ce qu'un chaton lui saute sur l'épaule. En moins d'une seconde, il lâcha la main de Lindsay, puis attrapa ses deux katars les pointant vers la tête du pauvre animal. Il pensait que c'était quelqu'un... Ou quelque chose. Il rangea ses armes en caressant cette p'tite bête. On dirais pas mais... Ochida adore les chats. Ce dernier ronronna, se frottant à la joue de l'assassin et partit d'aussi tôt. Il le regarda partir puis regarda Lindsay qui semblait agréablement apprécier la pomme. C'est déjà pas mal.

Une fois qu'elle finit ce fruit, elle l'entoura du mouchoir sur lequel plusieurs tâches sanguines demeuraient. Celui duquel elle s'était essuyée l'entaille. Ochida avait complètement oublié la sienne d'ailleurs. Il releva légèrement son foulard et passa ses doigts sur la blessure, les ressortant ils étaient couvert de sang. Il ne s'en soucia pas plus et continua de marcher.



"Si tu saignes encore dis le ! Et si tu veux quelque chose aussi !"



"Je te remercie... Mais je n'ai besoin de rien.."



En reprenant avec cette phrase, elle reprit sa main. Il commença à s'habituer au fait qu'elle était plutôt... Affective. Il était un peu gêné mais pas plus que ça. Ses rougeurs commençaient à devenir légères. Pas comme au début ou on pouvait comparer Ochida à une tomate de bon marché. Elle semble vouloir visiter l'ensemble qui constituent l'endroit. Il n'eut aucun autre choix que de la suivre. Après tout, lui aussi éprouvait désir de découvrir ce qu'il n'avait encore jamais découvert auparavant. Malgré qu'il commence à connaître un peu les technologies de cet endroit, certaines choses lui étaient encore bien inconnues. Comme elle, elle lui était inconnue. Au final en se posant la question il ne savait pas grand chose d'elle. Il tourna ainsi lentement le regard vers elle, qui semblait plutôt pensive sur le moment. Il n'osa la gêner et continua de la regarder. Quelques instants plus tard, elle secoua la tête, comme si elle venait de sortir de ses rêves. A quoi pouvait-elle bien penser en ce moment-même ? Telle est la question. Mystère à nouveau ajouté à la liste.


"Hum ! Euh... Tu sais.. Maintenant que nous sommes censés.. Être un duo, je ne peux plus me voiler la face.. Si tu veux en savoir plus sur moi, tu peux me poser des questions.."



Il dit cette phrase assez timidement d'une voix plutôt basse, même si il garda sa tonalité vocale assez intacte. Il regarda ensuite en outre direction, tout en continuant la route, ils s'éloignèrent petit à petit de ce marché pour rentrer dans le coeur de la ville. Emplie de tavernes et tout genre de choses tournant autour de la nutrition, et de la boisson. En regardant un riche passer à côté de lui, il lui piqua discrètement quelques pièces de sa poche. Evidemment personne ne remarqua, plutôt fier de sa totale discrétion dans le domaine du vol.. Ainsi que de l'assassinat, il se tourna vers elle. En mettant du temps à poser sa question.


"J'ai... Des pièces.. Je peux t'inviter quelque part.. Si tu veux bien sûr. "




Revenir en haut Aller en bas
Lindsay K. Reignar
« I am... »

« I am... »
avatar

Avertissements :
0 / 30 / 3

Messages : 95
Points : 103

Feuille de personnage
Points de vie:
10/10  (10/10)
Niveau:
2/15  (2/15)
Expériences:
0/20  (0/20)

MessageSujet: Re: Ce n'est que l'oeuvre du hasard. [PV: Lindsay]   Mar 17 Mai - 18:36

Il n'avait besoin de rien pour l'instant donc elle ne dit rien de plus, car Lindsay n'était pas vraiment un moulin à parole qui passe son temps à raconter sa vie : cela n'intéresse personne et ne regarde que la contractante donc c'était personnel. Et puis elle n'avait rien à dire, elle n'allait pas dire "D'accord mon petit Ochida aller viens te baladé avec moi !" comme si celui-ci était un petit enfant de huit ans. Alors, ils marchaient et Ochida lâcha la contractante pour observer le chat sur son épaule alors la jeune fille se tourna et observa la scène avec Ochida qui caressait le chat. Elle sourit, il aimait bien les chats apparemment. Il chat partit vite et le chain observa sa contractante puis suivit celle-ci, et la contractante n'hésita pas à lui reprendre la main. Il la suivait silencieusement. Le duo marchait main dans la main puis, enfin, il coupa le silence qu'il y avait entre eux.

"Hum ! Euh... Tu sais.. Maintenant que nous sommes censés.. Être un duo, je ne peux plus me voiler la face.. Si tu veux en savoir plus sur moi, tu peux me poser des questions.."


Elle stoppa net sa marche. Elle lâcha sa main et se tourna face à lui pour répondre. Elle l'observa dans les yeux sans trop savoir quelle question lui poser : Avant d'être un chain, est-il humain ? Elle en avait beaucoup de questions à poser, surtout sur son passé, car elle ne savait pas s'il s'en rappelait encore ou pas. Elle réfléchit un moment à quoi lui répondre puis décida de ne pas lui poser de question, qu'elle en apprendrait plus sur lui avec le temps ou en discutant seul à seul avec lui, pas devant une immense foule avec des femmes qui parlent du ragot du jour. Lindsay voulait être discrète ?

"Tu parles beaucoup d'un coup, surtout que je n'ai rien dis. M'enfin, on en parlera ... plus tard ... pas devant autant de personnes, je n'aime pas trop ...

Et elle continua sa route. Lindsay n'était pas furieuse ni sérieuse, sur le coup elle était seulement un peu gênée d'être autour d'autant de personnes. Elle n'avait pas l'habitude, elle n'aimait pas beaucoup ce genre d'endroit, sauf quand il n'y a pas beaucoup de personnes, car à chaque fois la contractante se fait bousculer ou il se passe toujours quelque chose de pas net mais, elle aimait quand même se balader, elle n'aimait pas non plus rester enfermée toute la journée chez elle seule. Plus elle marchait et plus il y avait du monde mais, elle avait encore Ochida avec elle qui avait l'air hésitant mais, qui finit par parler. Elle remarqua qu'il devenait de plus en plus expressif, enfin, il parlait un peu plus avec elle. À cette idée la jeune fille se réjouit et fit apparaître un petit sourire.

"J'ai... Des pièces.. Je peux t'inviter quelque part.. Si tu veux bien sûr. "

"D'accord, je choisis où on va !


Elle afficha un grand sourire et attrape celui-ci par le bras. Elle le tira, car elle commençait à prendre cette mauvaise habitude et chercha un bon café. Elle s'arrêta devant le premier vu, en vérité elle n'avait pas cherché le meilleur ni le plus nul, elle avait juste prit ce qu'il lui passait sous la main. C'était un petit endroit sympathique : c'était comme cela que Lindsay voyait les choses. L'important pour elle était d'être avec lui maintenant. Elle réfléchit sans trop savoir quoi prendre et, elle trouva enfin. Elle observa Ochida dans les yeux, le sourire aux lèvres.

"Je prends un thé et toi ?"


Le thé lui avait manqué : cela fessait longtemps qu'elle n'en avait pas bu. Elle était contente à l'idée d'en boire, c'était sa boisson préférée. Elle ferait tout, ou presque pour en avoir, car la jeune fille connait quand même ses propres limites de "dinguerie" disons. Elle attendit, presque patiemment qu'il fasse un choix : elle n'était pas pressée pour une fois. La jeune contractante restait calme et toute douce : elle était tout simplement heureuse et pour rien au monde elle ne voudrait stopper une aussi jolie journée.
Revenir en haut Aller en bas
Ochida Daisuke
† We are... †

† We are... †
avatar

Avertissements :
0 / 30 / 3

Messages : 125
Points : 156
Age : 24

Localisation : ...
Emploi/Loisir : ...
Humeur : ...

Feuille de personnage
Points de vie:
11/11  (11/11)
Niveau:
3/16  (3/16)
Expériences:
4/20  (4/20)

MessageSujet: Re: Ce n'est que l'oeuvre du hasard. [PV: Lindsay]   Mer 18 Mai - 7:37

Il se rendit compte après simple réflexion qu'il avais déjà beaucoup parler en si peu de temps. Peut-être commençait-il à s'habituer à la présence de sa contractante et essayait d'en donner un peu plus de joie qu'au moment de la rencontre. Mais le fait de parler de cette façon était presque comme à contre-coeur, même si ce serais lassant de ne pas devoir entretenir une conversation. Il semblerait qu'elle ai adapté le silence de ce dernier. Elle s'y habitue vite apparemment. Il commençait lui à son tour à s'habituer à être accompagné même si ce n'était pas encore ça. Il la regarda, elle souriait assez souvent. Chose que lui ne faisait pas. Peut-être allait-il un jour lâcher un simple sourire, par le plus intense des miracles. Peut-être que le fait qu'il ne lâche aucune expression la dérangeait. Il avait gardé ce regard froid depuis le début. La seule expression qui lui vint automatiquement était le fait de rougir par un simple geste de Lindsay, mais c'est tout à fait normal. Il n'avait jamais reçu d'affection de la part de quiconque. Il finirais sûrement par s'habituer à ça aussi. Peut-être un jour, lui-même se montrerais affectif et non pas froid comme il l'est actuellement.. Cela ne risque pas. Mais qui sait. Elle lâcha subitement sa main, il se demanda pourquoi et se mis à la regarder de son incontestable regard froid.

"Tu parles beaucoup d'un coup, surtout que je n'ai rien dis. M'enfin, on en parlera ... plus tard ... pas devant autant de personnes, je n'aime pas trop ...



Elle semblait vouloir un entretien vocal discret, et non pas parmi cette énorme foule. C'est vrai qu'elle était pesante, non seulement pour les bousculades mais aussi pour l'étouffement respiratoire. N'étant pas habitué à tout ce monde, il était à nouveau mal à l'aise.. Il est vraiment mal à l'aise pour tout. Mais bon, c'était un monde nouveau pour lui. Il n'en connaissait même pas un coin de tout ça. Tardivement dans ses gestes, il continua d'avancer en se perdant dans ses pensées. Il posa sa main sur son front, il fut atteint d'un soudain mal de crâne. Il vit quelques images floues de son passé. Sa main plein de sang, un meurtre commis de ses mains. Une trahison, puis le jour où il tua ses parents adoptifs.. Enfin, ceux qui l'avaient kidnappés. Puis d'un coup, plus rien. Il n'avait plus mal, il releva la tête et rejoint à grand pas Lindsay qui semblait l'attendre. Ses souvenirs lui revenaient peu à peu. Il pouvait presque se réjouir de cette chose malgré que ce ne soit pas des souvenirs joyeux. Il restait tout de même content d'avoir pu voir certaines images sur sa vie antérieure. Sans en connaître la raison particulière d'ailleurs. Elle répondit d'ailleurs à sa proposition.


"D'accord, je choisis où on va !"



Il fut soulagé qu'elle sache ou aller. Et qu'elle accepte sa proposition. Il n'eut pas le temps de lâcher un souffle qu'elle l'attrapa par le bras et le tira, le forçant donc à la suivre. Il regarde un peu aux alentours et vit qu'elle s'arrêta au 1er café. Simple chose pour ne pas se compliquer ou alors connaissait-elle cet endroit ? Peu importe. Ils furent s'asseoir autour d'une petite et modeste table. Ochida regarda furtivement les alentours se rendant compte que pas mal de gens étaient en cet endroit. Un endroit fort sympathique ou les gens semblaient prendre plaisir. Prolongé dans ses pensées, une serveuse vint, il le regarda puis regarda Lindsay qui souriait encore. Il tendit l'oreille à côté et entendit "Un café s'il vous plaît !". Il n'avait aucune idée de quoi prendre donc il se prépara donc à prendre un café. Il retourna le regard vers elle.

"Je prends un thé et toi ?"


"........ Un café."



La serveuse disposa avant de revenir quelques instants après. En leur emmenant ce qu'ils avaient demandé. Il en profita donc pour lui donner la monnaie. Il donna tout, il n'en connaissait pas le prix. La serveuse sourit de pleine joie en lui faisant une révérence et lui disant "Merci beaucoup mon bon monsieur !". Il fut surpris mais n'y fit pas attention plus longtemps. Ochida ne se doutait pas qu'il venait de lui donner un énorme pourboire. Il tourna le regard vers elle pendant un court instant, pour regarder ensuite le café. Il pris lentement la tasse et commença à boire. D'un coup, il fut remonté d'une énergie et d'une bonne humeur. Il semblerait qu'il aime le café. Énormément même. Il tourna ensuite le regard vers un coin plutôt agité. Il semblerait se dérouler un tournoi de bras de fer dont un grand gaillard était imbattable. Il regarda et vit une récompense. Il fut tout de suite intéressé, se leva et se dirigea vers là-bas. Il regarda la défaite d'un homme avant de s'asseoir à son tour, il regarda le mastodonte, et posa son bras sur la table. L'homme rigola.

"HAHAHA ! Sacré fou ! Gringalet comme tu est, tu n'as absolument aucune chance face à moi !"



Il ne fit pas attention. Il serra la main de son adversaire et le bras de fer débuta. Il se concentra et ses yeux devinrent écarlates. D'un coup sec il serra les dents et poussa de toutes ses forces, il explosa le bras de ce dernier contre la table qui tomba en morceaux. L'homme se tordant de douleur, Ochida amassa la récompense et fila rejoindre Lindsay de nouveau. Il lui donna le sac rempli d'argent.
Il avait un peu triché et certainement que Lindsay, en tant que contractante, avait du s'en rendre compte. Il voulait à tout prix lui donner cet argent à elle. Pour lui faire plaisir. Lui n'en avait pas vraiment besoin au final. D'ailleurs, il garda encore ce regard froid. Il ne s'en sépara pas.




Revenir en haut Aller en bas
Lindsay K. Reignar
« I am... »

« I am... »
avatar

Avertissements :
0 / 30 / 3

Messages : 95
Points : 103

Feuille de personnage
Points de vie:
10/10  (10/10)
Niveau:
2/15  (2/15)
Expériences:
0/20  (0/20)

MessageSujet: Re: Ce n'est que l'oeuvre du hasard. [PV: Lindsay]   Ven 20 Mai - 15:50

Une serveuse arriva et prit les commandes. Quand Ochida paya elle sauta de joie, Lindsay supposa qu'il avait donna un gros pourboire pour qu'elle lui affiche un immense sourire en lui fessant une révérence et elle partit très vite chercher les commandes qui arrivèrent très vite, même trop pour Lindsay. Elle but son thé et lui son café et il avait l'air d'aimer cela : comme si c'était la première fois qu'il en buvait. Quand elle but son thé elle était aux anges : sa boisson lui avait trop manquée. Après avoir bu son café, le chain se leva et partit vers une grande foule avec un homme qui avait l'air plutôt fort. Lindsay resta un peu en arrière : il y avait trop de monde surtout qu'il y avait beaucoup de paries. Elle observa l'homme qu'Ochida allait affronter : il avait l'air ... fort ... peut-être même trop au goût de la jeune fille qui s'inquiéta. En poussant des hommes, elle réussit à se frayer un chemin et vit tout. Ochida lui explosa le bras et la table avec. Elle explosa de rire et courra se rassoir à leur table. A table aussi elle riait. Elle n'arrivait plus à se stopper, elle trouva la situation trop drôle même s'il n'y avait pas quelque chose de marrant. En vérité elle était étonnée et quand il arriva avec le sac remplit d'argent elle stoppa net son rire. Elle avait sentit qu'il avait triché grâce au sceau mais, c'était surtout cette somme d'argent qui impressionnait la jeune fille.

"Tu sais, je n'ai pas besoin de tout ça ... J'ai déjà de l'argent et ça c'est trop ... Mais merci quand même."


Lindsay n'était pas du genre à prendre de l'argent des autres : c'était comme une fierté pour elle et même si cela venait de son propre chain. Elle refusait, car elle n'aimait pas ce genre de choses : c'était de la triche et elle n'aimait pas cela, surtout qu'Ochida avait lui aussi triché pour avoir cette somme d'argent.

"Fais en ce que tu veux ..."


L'argent n'intéressait pas du tout Lindsay : si une personne pouvait bien vivre sans elle le ferait. Lindsay était le genre de fille à qui il ne fallait pas prêter son argent, car celle-ci ne se gène pas pour tout dépenser. Financièrement il ne faut pas compter sur Lindsay, car celle-ci se fiche de donner plus ou moins à une personne : elle ne compte jamais son argent. Elle se leva en baissant la tête, elle voulait partir, car il y avait de plus en plus de personnes au café. Comme Ochida avait gagné le bras de fer et qu'il avait fait gagner une bonne partie des hommes du café, tous se jetaient sur lui. Beaucoup de personnes voulaient lui prendre la main pour le remercier et d'autres voulaient l'inviter à boire un coup dans le bar à côté. Lindsay recula laissant le chain avec ses "admirateurs" qui avaient tout le sourire aux lèvres, heureux d'avoir gagnés. Elle sortit même du café pour ne pas étouffer, il y avait trop de personnes. Il n'y avait pas que des hommes : les femmes étaient aussi de la partie. La contractante sourit quand elle vit que beaucoup, voir trop, de personnes s'intéressaient maintenant à Ochida. Il était devenu ... un animal de foire ? En tout cas, c'était lui qui avait attiré le plus d'attention jusqu'à maintenant. Lindsay croisa les bras et ... attendit. Elle voulait voir la suite du "spectacle" disons-nous. Elle voulait voir ce qu'allait faire le chain. Cela n'était pas un test ni quoi que ce soit, elle voulait seulement observer et voir comment il allait gérer la situation. C'était à lui de décider : Lindsay ne ferait aucun commentaire sur son choix.

"Tss ..."


C'était sorti tout seul. En vérité dire une chose comme cela n'était pas dans les habitudes de la jeune fille mais, impatiente comme elle est, elle se le permettait après tout elle attendait dehors toute seule, car maintenant dans les rues il n'y avait presque plus personne : ils étaient tous au café. Elle fut étonnée de voir que d'un regard froid, les personnes du marché pouvaient passer à un regard tendre et affectueux.
Revenir en haut Aller en bas
Ochida Daisuke
† We are... †

† We are... †
avatar

Avertissements :
0 / 30 / 3

Messages : 125
Points : 156
Age : 24

Localisation : ...
Emploi/Loisir : ...
Humeur : ...

Feuille de personnage
Points de vie:
11/11  (11/11)
Niveau:
3/16  (3/16)
Expériences:
4/20  (4/20)

MessageSujet: Re: Ce n'est que l'oeuvre du hasard. [PV: Lindsay]   Mar 24 Mai - 13:05

"Tu sais, je n'ai pas besoin de tout ça ... J'ai déjà de l'argent et ça c'est trop ... Mais merci quand même."



Il vit qu'elle refusa l'argent qu'il avait gagné exprès pour elle. Il fut légèrement mécontent mais, il alla pour insister quand tout d'un coup, une foule énorme vint à l'entourer en voulant lui serrer la main, le remerciant, tous avaient le sourire. Il était non seulement surpris mais gêné. Il détestait lorsqu'il était entouré d'autant de monde. Il était presque jusqu'à l'étouffement. Il ne pouvait vraiment pas respirer. Il était entouré d'hommes et femmes confondues, il regarda devant lui, il n'y avait plus Lindsay. Il ne pouvait pas se lever il était trop entouré. Il posa ses mains sur sa tête en disant tout bas "Arrêtez...." à plusieurs reprises. Il commença à fermer les yeux en serrant les dents, il fut atteint d'un grand mal de tête insoutenable. Tout les gens parlaient en même temps, le touchaient, faisaient de tout avec lui. on dirais un léger pantin, il n'avait aucun contrôle sur lui-même vu le manque d'espace qu'il avait. Il chercha Lindsay du regard mais ne la trouvait pas, elle a sûrement du évacuer les lieux etouffants. Ils étaient tous là, il essaya de se frayer un chemin mais les gens l'en empêchaient presque. Il commença à serrer les dents d'un ton énervé et commença à pousser certains. Il fut pris par d'autres mais il les poussa aussi. D'un coup il reposa une mains sur son front et releva la tête en criant.


"IL SUFFIT !!!!"



Il fonça d'un coup vers l'extérieur, regarda autour de lui et vit Lindsay qui semblait impatiente, il la pris de son bras gauche par les jambes et de son bras droit il posa sa main sur la nuque, la tenant comme un bébé au berceau, il déclencha son invisibilité qui la rendit invisible à elle aussi, et il commença à courir à toute vitesse. Il parcourut le marché en esquivant tout le monde à une vitesse fulgurante. Il arriva vers une ruelle un peu sombre mais pas pour autant dégueulasse. Il la posa et arrêta son invisibilité, il souffla un coup et n'osa pas la regarder, elle devaient sûrement être enragée ou desespérée, ou quoi que ce soit.


"Je suis désolé.. Je n'voulait pas.. J'voulais juste te faire plaisir.."


Il continua de souffler, en regardant à côté si ils avaient été suivi. Grâce à son invisibilité, et son agilité pour esquiver les personnes du marché, ils étaient passés inaperçus parmi tous qui avaient l'air de se demander où était passé l'assassin. Il soupira d'un ton plutôt content mais était un peu mécontent de ce qu'il avait fait au bar.. Ses intentions étaient bonnes mais, ça avait complètement tourné au désastre à présent. Il ne savait pas où est-ce qu'ils pouvaient bien se réfugier, surtout que la nuit commençait peu à peu à tomber. Le soleil était en train de se coucher à présent, sans même avoir eu le temps de dire un quelconque mot de quelconque catégorie. Le temps était passé très vite. Et sûrement que la nuit apporte ainsi truands et bandits de toutes sortes. Il la regarda droit dans les yeux en ayant quand même peur de la réaction qu'elle allait faire.. Il était un peu moins essoufflé mais avait quand même la respiration à moitié coupé. Il était rouge, mais de manque de souffle cette fois-ci, et non pas de gêne. Cette ruelle lui rappelait certains souvenirs dont il ne voulait pas se rappeler justement mais, cela lui présageait un mauvais presentiment, même si cela pourrait s'avérer faux, il ne fait pas vraiment confiance à ses instincts depuis à présent fort longtemps. Il continua de la regarder dans les yeux se demandant ce qu'elle allait faire, ou dire.




Revenir en haut Aller en bas
Lindsay K. Reignar
« I am... »

« I am... »
avatar

Avertissements :
0 / 30 / 3

Messages : 95
Points : 103

Feuille de personnage
Points de vie:
10/10  (10/10)
Niveau:
2/15  (2/15)
Expériences:
0/20  (0/20)

MessageSujet: Re: Ce n'est que l'oeuvre du hasard. [PV: Lindsay]   Mer 8 Juin - 17:21

Le vent soufflait dans la rue déserte et Lindsay attendait encore debout. En vérité elle n'attendait rien de spécial, elle attendait Ochida dehors, la contractante le voulait pas le laisser tout seul, car la jeune fille n'a pas de sens de l'orientation et elle aurait du mal à le retrouver. Elle réfléchit un moment, à quoi pense Ochida avec autant de personnes autour de lui ? Cela lui plait-il ? Elle n'en avait aucune idée, car elle ne le connaissait "par coeur". En vérité elle ne savait presque rien de lui pourtant elle avait fait de lui son chain. Puis elle entendit un cri, elle reconnue sa voix : c'était Ochida.

Apparemment il n'aimait pas avoir autant de personnes autour de lui. Il sortit immédiatement de cet endroit et il l'a prit dans ses bras, comme un bébé. Elle se laissa faire et vit les personnes sortir du café. Apparemment ils étaient invisibles, car personne ne pouvait les voir. Elle apprit une chose sur ses pouvoirs : il peut utiliser l'invisibilité. Elle trouva cela plutôt ... cool dirons nous. Il s'arrêta dans une ruelle. Il se tourna donc elle ne pouvait pas le voir.

"Je suis désolé.. Je n'voulait pas.. J'voulais juste te faire plaisir.."

"C'est pas grave au contraire, c'est plutôt sympa de ta part !


Elle se plaça devant lui pour l'observer. Elle lui sourit pour le rassurer après tout il devenait de plus en plus sympathique et un peu plus expressif avec elle et cette idée lui plaisait, beaucoup même. Le soleil se couchait petit-à-petit. Le ciel était devenu orange. Elle leva les yeux au ciel pour l'observer.

"Bon aller, on rentre !"


Elle prit le chemin du retour en s'étirant : elle était fatiguée. Elle lui fit signe de venir : maintenant il devrait vivre ensemble, enfin s'il le voulait bien après tout il fallait aussi voir ce point. Elle cela ne la dérangeait pas de vivre avec lui, en vérité avec son précédent chain ils étaient séparés. Elle ne voulait pas l'avoir entre les pattes, car il était trop ennuyeux. La jeune contractante avait un petit appartement à elle et elle y vivait seule. Elle l'observa sans trop savoir que lui dire. Elle l'avait invité maintenant c'était à lui de voir s'il venait ou non.

[Désolé j'ai pas d'inspiration pour faire mieux, c'est pourri s'que j'ai fais ><]
Revenir en haut Aller en bas
Ochida Daisuke
† We are... †

† We are... †
avatar

Avertissements :
0 / 30 / 3

Messages : 125
Points : 156
Age : 24

Localisation : ...
Emploi/Loisir : ...
Humeur : ...

Feuille de personnage
Points de vie:
11/11  (11/11)
Niveau:
3/16  (3/16)
Expériences:
4/20  (4/20)

MessageSujet: Re: Ce n'est que l'oeuvre du hasard. [PV: Lindsay]   Dim 3 Juil - 17:26

Ochida était encore sur place, en se sentant gêné de ne rien pouvoir faire. Il pensais qu'elle était plutôt en colère. En y repensant d'ailleurs. Qu'allait-il devenir maintenant ? Il semblait être un peu plus connu. En bien pour une fois. Il n'aimait pas le fait d'être connu. Il quitterais certainement la ville comme à ses grandes habitudes. Sous toute sa grande surprise, elle lui sourit. Il pensait qu'elle était en colère mais elle ne le semblait pas. Sous ce sourire radiant, il rougis. Encore une fois. Que faire d'autre après tout..


"C'est pas grave au contraire, c'est plutôt sympa de ta part !"



Cette réaction le fit sourire.. Intérieurement, bien sûr. Extérieurement, malgré qu'il sois tout rouge, il gardait cette expression de visage froid. Sans rétorquer un seul mot, il attendit la suite, même si il ne savait pas vraiment à quoi s'attendre, il trouvait le temps un peu long. Malgré tout, il regarda vers le ciel, le soleil commençait à se coucher. Un coucher de soleil plutôt bien beau d'ailleurs. C'était assez agréable à voir. Il leva la main vers le ciel, comme un gamin qui essaye d'attraper le soleil, il n'eut pas le temps de finir ce qu'il était en train de faire qu'elle s'apprêta à parler. Son bras revint à sa place à une vitesse incroyable et lui jeta un regard.


"Bon aller, on rentre !"



"On rentre... ?"



Dit-il tout bas. Elle commença à prendre une route, Ochida un peu distrait, mis du temps à aller la joindre. Il ne savait pas du tout vers où il allais, il était plutôt sceptique par rapport à ou est-ce qu'elle l'emmenait. Sur le chemin, un silence s'installa. Sans plus tarder, ils arrivèrent devant un bâtiment. Elle continuait sa route et lui ne faisais que la suivre, ils arrivèrent devant une porte, mais Ochida ne bougeait pas, il ne savait pas du tout quoi faire, qu'allait-elle lui faire faire etc.. Il attendait. Immobile. Toujours en la regardant froidement. Se demandant qu'est-ce qu'elle allais faire.




Revenir en haut Aller en bas
Lindsay K. Reignar
« I am... »

« I am... »
avatar

Avertissements :
0 / 30 / 3

Messages : 95
Points : 103

Feuille de personnage
Points de vie:
10/10  (10/10)
Niveau:
2/15  (2/15)
Expériences:
0/20  (0/20)

MessageSujet: Re: Ce n'est que l'oeuvre du hasard. [PV: Lindsay]   Mer 6 Juil - 19:35

Lindsay n'avait pas entendue le phrase qu'avait dit son nouveau chain. La jeune contractante marchait devant laissant Ochida derrière un petit moment puis celui-ci rejoint enfin sa contractante. Il suivait la jeune fille sans rien dire et le silence devenait de plus en plus pesant mais, Lindsay restait quand même silencieuse, elle n'avait pas envie de faire le moulin à parole durant tout le long chemin, il risquerai d'avoir un mal de tête à force d'écouter Lindsay bavarder. Au bout d'un moment, ils arrivèrent devant un bâtiment, c'était chez Lindsay. Elle sortit les clefs de sa poche et ouvrit la porte. La jeune fille entra et retira ses bottes pour ne pas salir son intérieur et se tourna à Ochida qui restait immobile devant la porte à attendre. Elle ne savait pas ce qu'il attendait, un ordre ou une proposition ? Elle l'observa dans les yeux et constata qu'il avait encore son regard froid.

- Tu comptes rester à la porte ? Si t'as nulle part où allé on peut vivre ensemble ... enfin si tu veux, à toi de voir maintenant.

Elle ne le forçait pas à rester ou à partir, c'était à lui de voir. Il faisait froid dehors, alors elle n'attendit pas de réponse et en l'attrapant par le bras, elle le poussa pour qu'il entre et elle ferma la porte sauf que Lindsay ne verrouilla pas, il pouvait partir s'il le désirait. Elle retira sa veste et le jeta sur un canapé. Maintenant elle était en chemin et en mini-jupe, comme d'habitude.

- Bon, tu veux faire quoi ?

Elle s'adressait à Ochida, il devait choisir de vivre ou de ne pas vivre avec elle. Elle croisa les bras et se planta en face de son interlocuteur. Lindsay voulait avoir une réponse et elle était presque impatiente de l'avoir. Elle le dévisageait en attendant sa réponse. Il pouvait choisir de vivre avec elle ou non, tant qu'elle le voyait ça lui allait. Remarque, c'est pas comme si le fait qu'il vive avec elle n'allait pas lui faire plaisir, au contraire, la jeune fille serait sans doute aux anges de ne plus vivre seule et de l'avoir à ses côtés.

- Tu sais, si tu veux vivre avec moi ça ne me gênera pas, au contraire. Et si tu veux pas bah ... J'te forcerai pas non plus.

Et elle avait encore trop parlée, alors elle se tue pour attendre sa réponse qu'elle espérait pouvoir avoir de sa part, surtout qu'avant elle avait eu du mal à le faire parler. En tout cas elle espérait qu'il ne l'a trouvé pas casse-pied à force de parler. Elle attendait maintenant et ne le lâchait pas du regard.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ce n'est que l'oeuvre du hasard. [PV: Lindsay]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ce n'est que l'oeuvre du hasard. [PV: Lindsay]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Que pensez vous de l'oeuvre en elle-même?
» La decentralisation, mise ne oeuvre difficile
» Un ti termi que j'ai trouvé sur internet par hasard
» Hasard ou destin? [Guenièvre]
» La bouteille d'eau emportée était une oeuvre d'Art...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Pandora Hearts :: Le marché-
Sauter vers: